A quoi sert la culpabilité ?

Si elle est toujours douloureuse, la culpabilité n’est pas forcément négative. C’est une émotion structurante, qui favorise l’empathie, et un repère utile entre le bien et le mal, à condition bien sûr de ne pas se laisser happer, submerger.

« La culpabilité est une expérience émotionnelle désagréable, caractérisée par un sentiment de tension, d’anxiété et d’agitation, écrit Laurent Bègue, psychologue social. Mais, bien avant de constituer une manifestation inadaptée, elle est un signe de bonne santé psychologique. » Elle nous signale que nous avons mal agi, transgressé nos valeurs, nos principes moraux » Laurent Bègue psychologue social.

.Je vous propose une séance de sophrologie qui nous aide à ne plus subir le sentiment de culpabilité.

Ah, la culpabilité! Elle qui s’introduit de manière insidieuse dans notre vie et même nos plus infimes moments de plaisir…

Je vous propose une séance qui va nous permettre de ressentir nos sensations corporels le sentiment de culpabilité, de le repérer,de le mettre à distance et de s’apaiser, des exercices simples, que l’ont peu refaire facilement et rapidement, vivre, ressentir, relâcher notre corps et du coup notre tête.

Il y a tant de moments où nous nous sentons coupables que, bien que cela nous parasite l’existence, cela nous semble presque normal de nous culpabiliser en permanence.

Et si nous changions cela?

La sophrologie qui apporte une meilleure connaissance de soi et de ce fait une meilleure acceptation de qui nous sommes et de nos choix, va nous permettre de vivre en cohérence avec nous même et nous apporter la satisfaction de ne plus vivre sous l’emprise de ce sentiment exagéré.  

La culpabilité est différente de la honte. La culpabilité est relative à une faute commise (réelle ou imaginaire)

La honte est associée au regard des autres.

Pour certaines personnes la culpabilité vient de l’extérieur, certaines personnes savent nous manipuler grâce à cette culpabilité souvent reliée à la peur de mal faire, FUYONS LES CULPABILISATEURS .

Ayons conscience de notre pouvoir, de ne pas se sentir blessés par les autres.

Stop à la culpabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé ;-)

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en poursuivant la navigation, vous acceptez les cookies de ce site et de ses partenaires. > En savoir plus